VISION SANTE

L’épidémie de coronavirus,la Chine dans un contexte de désolation!

Dépassée par les événements de l’épidémie du coronavirus, la chine continentale est plongée dans un abattement profond, qui avoue l’incompétence des autorités chinoises à maîtriser la situation. Le bilan passe à 2230  morts, soit plus de 100 nouveaux cas de décès. Les nouvelles contaminations annoncées par les autorités sanitaires régionales de Wuhan dépassent les 75 000 cas. A ce stade,  plus de 50 millions de personnes sont mises à l’isolement à travers le pays. Actuellement, les rues de la grande ville de Wuhan sont désertées, Tang Zhihong, Directrice de la commission de la santé de Huanggang, l’une des provinces chinoise du Hubei a été limogée suite à une bilan considéré inacceptable par Pékin. Les habitants, vivant dans une situation difficile loin de leurs occupations quotidienne et dans un confinement où le stress, l’ennui et le doute de survie deviennent le compagnon d’un quotidien complètement déconnecté de la vie sociale. En effet, le temps est précieux, la mobilisation internationale et les mesures de préventions sont devenues des opérations de contrôle à la carte, qui a commencé à fournir ses fruits après avoir intercepté un bateau de croisière aux larges du Japon, en provenance de Hong Kong. Plus de 50 personnes à bord ont été contaminées. L’ensemble des passagers sont toujours placés actuellement en quarantaine après l’intervention des autorités Japonaises. De l’autre coté, tous les pays à travers le monde se sont engagés à rapatrier leurs citoyens vivant dans cette partie de la chine où sévit l’épidémie du coronavirus. Malheureusement, le président Macky Sall, ce lundi 03 février dernier à la cérémonie de ‘’levée des couleurs’’ , s’est prononcé au sujet des étudiants sénégalais de Wuhan, où il a souligné l’incapacité de son gouvernement à s’engager au rapatriement de ses compatriotes, approuvant que cela nécessite des moyens logistiques qui sont hors portée du Sénégal. L’intervention de certains autorités du pays commencent à faire effet sur l’urgence, surtout l’appui du Secrétaire général du PDS, l’ancien Président Abdoulaye Wade qui confirme l’urgence de rapatriement des 12 étudiants Sénégalais en chine et propose des stratégies de rapatriement au gouvernement du Sénégal.

Visionsante.sn/ T SADIO  

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *