VISION SANTE

L’épisclérite, trouble l’œil… !

L’épisclérite est une maladie idiopathique de l’œil. Elle se caractérise par l’apparition d’une tâche rouge dans l’œil, résultant d’une inflammation de l’épiclère, une membrane située sous la conjonctive (blanc de l’œil). Cette pathologie, généralement moins douloureuse nécessiterait une prise en charge spécifique. On fait le point sur cette anomalie oculaire .

L’épisclérite est une inflammation de l’épiclère (blanc de l’œil) très récurrente, mais qui ne menace pas la vision. Elle peut apparaitre suite à une allergie,acné rosacée ( maladie chronique de la peau). Elle se caractérise par l’absence d’une douleur sévère. Elle pourrait présenter deux formes; il y a la forme qui se manifeste par une vasodilatation des vaisseaux épiscléraux superficiels avec une rougeur partielle ou totale de l’œil et celle appelée nodulaire, caractérisée par un œdème localisé et qui modifie le relief de l’œil. Le plus souvent, le diagnostic s’effectue en fonction de la douleur, de la localisation de la rougeur, de la réaction de la tâche rouge ,de la sensibilité de la lumière (forte), de la présence des larmes( plus importante). Très fréquente chez les femmes, cette affection bénigne apparait sans raison connue. Néanmoins, elle peut être le symptôme d’autres maladies de l’œil et plus rarement celui de maladie du système immunitaire tels que le lupus ou la polyarthrite rhumatoïde. Généralement, elle s’accompagne souvent d’une douleur légère à l’œil, une sensation de gène ou d’irritation à l’œil, une tâche rouge dans l’œil, une augmentation du larmoiement. Pour la plupart, elle ne nécessite pas de traitement par sa forme bénigne. Par contre, son traitement pourrait dépendre de la cause qui nécessite un traitement spécifique. Il peut être fait avec des collyres à base de corticostéroïdes et des médicaments anti-inflammatoire non-stéroïdien tels que l’acide tiaprofénique, d’ibuprofène, de carbasalate calcique…

L’épisclérite est une maladie rare au Sénégal. Sa prise en charge doit être effective dans la mesure où elle est moins dangereuse pour la vision. Par conséquent, pour se prémunir de cette anomalie, il faut se laver les mains quotidiennement, protéger vos yeux avec des lunettes si vous êtes dans zones de poussière, éviter certains produits cosmétique, laver vos yeux avec de l’eau potable, éviter aussi les eaux usées… L’œil est très sensible alors faites attention avant de le regretter… !

visionsante.sn (par Toumany Sadio)       

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *