VISION SANTE

Les gliomes, la ‘’mauvaise passe’’ de la radiothérapie chez les patients

Les gliomes sont des tumeurs cérébrales qui peuvent être bénignes ou malignes, issues du tissu de soutien neuronal ou glie. Elles sont souvent agressives et entraînant des démangeaisons, qui pourraient conduire à la mort en quelque mois. La plupart du temps, son traitement pourrait  se faire par la chirurgie, mais aussi par la radiothérapie, qui parfois présente des effets secondaires à long terme endommageant les tissus sains du cerveau. La revue de Médecine D’Afrique Noire se prononce.   

Dans une étude sur les effets secondaires à long terme de la radiothérapie pour le traitement des gliomes, la revue a indiqué dans un premier temps que les personnes atteintes de ces tumeurs cérébrales moins agressives ou de bas grade peuvent survivre pendant plusieurs années. Cependant, le traitement par la radiothérapie peut endommager les tissus sains du cerveau, ce qui pourrait être une cause des effets à long terme de la radiothérapie sur le fonctionnement du cerveau, telle que la mémoire, la communication, la concentration et la vitesse du traitement d’information appelée neurocognition, nous indique t- il.

Selon ce rapport, ‘’la progression de la tumeur peut également entrainer une détérioration du fonctionnement du cerveau’’. Elle a indiqué aussi qu’un bon pronostic de la radiothérapie ne pourrait pas garantir l’absence d’effets secondaires neurocognitifs à long terme. Elle décrit aussi que, même les preuves issues des études sur les effets secondaires neurocognitifs à long terme lors d’une association avec la chimioradiothérapie sont également incertaines.

Toutefois, dans cette revue, l’évaluation neurocognitive devrait faire partie intégrante du suivi à long terme des essais de radiothérapie pour les gliomes de bas grade afin d’améliorer la certitude des preuves concernant les effets neurocognitifs à long terme. Ces essais devraient également évaluer d’autres effets potentiels à long terme, y compris le dysfonctionnement endocrinien, et évaluer le rapport coût et efficacité.

visionsante.sn/ T. SADIO

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *